Accueil / A la Une / Deux parisiens en Ecosse – Printemps 2013

Deux parisiens en Ecosse – Printemps 2013

Flag_of_ScotlandAprès avoir visité l’Irlande, l’Ecosse figurait en top de notre classement des destinations nordiques. Des châteaux hantés et des lacs avec des dinosaures, des abbayes en ruines et des espaces grandioses, il fallait confronter notre imaginaire cinématographique et la réalité !

Quand ? : Du 28 avril au 4 mai 2013

Où ? : Une boucle Glasgow – Edimbourg – Aberdeen – Inverness – Ile de Skye – Glasgow

Modalités : en avion depuis Paris. Location de voiture. Hôtels.

Climat : Nuageux, quelques fois pluvieux et même neigeux !

UNESCO : 1 site visité (en savoir plus), la vieille ville d’Edimbourg (très bien).

Echelle McDo : 9/10 (en savoir plus) On a vraiment passé toute la semaine au Mc Do !

coeurNos incontournables

Top 3 Laurine : les paysages des Highlands (Glencoe, Cairngorms…), le château de Tantallon, l’abbaye de Melrose

Top 3 Matthieu : l’île de Skye, le château de Lochleven, la cathédrale Saint Andrews

Itinéraire Ecosse

Introduction

Pays assez austère, mais d’une grande beauté. Encore sauvage par bien des aspects, avec ses rares routes qui traversent une lande déserte pendant des kilomètres, et ses châteaux en ruines vestiges d’un passé guerrier encore palpable dans la fascination toujours actuelle des militaires.

En dehors d’Edimbourg, des villes peu intéressantes pour les visites, mais permettant de découvrir la vie des Ecossais aujourd’hui. Aberdeen notamment, dont la moitié des habitants vit de l’extraction du pétrole au large laisse un souvenir inédit.

Des rencontres très sympathiques avec les écossais. Etait-ce notre french attitude ? En tout cas des rencontres avec des personnes charmantes qui pouvaient paraître rudes de prime abord. A l’image du climat quoi.

Tout ce qu’on raconte sur la nourriture écossaise s’avère plutôt vrai. Pire que les Anglais et les Irlandais. Mais merci à ce pays qui a donné au monde les Mc Donald’s (ou du moins leur nom). Ça nous a bien rendu service. Aventuriers mais raisonnables, nous n’avons pas tenté le haggish…

Côté folklore, le pays est à la hauteur, on peut voir des gens en kilts et des joueurs de cornemuse dans les sites touristiques et surtout, acheter quantité de souvenirs des clans écossais. Chaque clan ayant son tartan (tissu écossais), sa devise, son histoire, il y a un nombre phénoménal d’objets dérivés. Un vrai business. Ayant de vagues origines écossaises, j’ai pu ramener plein de petits souvenirs du clan de mes ancêtres Mc Millan (et son improbable tartan jaune vert violet).

On vous propose de découvrir un peu plus en détail, et en images, notre parcours au quotidien :

A lire également :

Deux parisiens en Laponie – juin 2017

Par un heureux hasard, en jouant sur Internet à un concours, Matthieu a gagné un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *